Moulvrier, Pascale, 2013, « Le crdit donn aux pauvres. Droit lendettement et financiarisation de laction sociale" », Socits contemporaines, n°92, Paris, 89-106.

    La fin des années 1980 a constitué une première étape du développement de l’offre de microcrédits en France, principalement à destination des personnes peu solvables mais désireuses de créer leur propre activité professionnelle. Depuis le début des années 2000, une offre de micro-finance estampillée « solidaire », englobant les microcrédits personnels, se structure grâce au soutien d’un État favorable à la captation de ce marché par les entreprises bancaires, assistées des associations d’action sociale devenues prescripteurs d’emprunteurs. Ces dispositifs dotés désormais de cadres juridiques ajustés et portés par des intermédiaires convertis ont conduit à la production d’un droit à l’endettement qui, tout en posant légitimement la question de l’accès de tous à l’argent, contribue par ailleurs à financiariser l’aide sociale. En s’appuyant sur une série d’enquêtes auprès des professionnels, bancaires et sociaux, du microcrédit et sur l’examen des circuits de demandes de prêts et de leur octroi, cet article vise à mettre au jour les processus qui conduisent institutions et acteurs aux intérêts apparemment divergents à participer ensemble à la production d’un marché financier, ni tout à fait public, ni tout à fait privé, du crédit aux pauvres.

Franais | English


Actualités   

SSFA: plus ici|more here

[Sminaire 16-17] Vendredi 9 juin 2017 o   Lionel Almeida (CNAM), « Quelles forces gouvernent l’évolution de la rémunération des dirigeants en ...: plus ici|more here

[Webmestre]

[Fil rss]

[V. 0.93]

SSFA
Association Loi 1901
 
 


005.06

clics / mois.