Godechot Olivier, 2006, « La finance, avant-garde du proltariat ? Les salaris de la finance et la structure de classe », Carnets de bord, n°10, Genve, p. 55-66.

    Sans rhabiliter le lourd appareillage de la valeur travail, il peut tre fcond, pour penser les classes, de sinspirer des conomistes classiques et daccorder une plus grande attention la rpartition des revenus au travail, et en tout premier lieu des salaires, et aux droits de proprit, implicites ou explicites, mobilisables par les parties prenantes pour capturer les fruits de lactivit collective. Lindustrie financire constitue de ce point de vue un laboratoire trs intressant, en raison de limportance des rmunrations comme montant et comme enjeu. Les salaris ont en effet impos un rapport de force trs favorable au travail contre-courant des autres secteurs. Les salaris de la finance montrent-ils la voie aux autres en imposant que la valeur cre le soit moins pour les actionnaires que pour les salaris ? Ou, au contraire, parce que le modle est difficilement imitable, se constituent-ils en classe part, en comptition tant avec le capital quavec les autres salaris ? Toutefois, le salariat de la finance nest pas un bloc homogne mais plutt un ensemble de strates, qui occupent des positions ingales et antagonistes dans la distribution du profit. Pour qualifier celles-ci de classes la manire des classiques, il faut alors voir lorganisation du travail comme une allocation de droits de proprit sur les actifs de lentreprise. Ces droits de proprit implicites deviennent alors le support de lappropriation du profit par les salaris les mieux dots au dtriment de ceux qui le sont moins : les salaris disposant des actifs les plus importants et les plus dtachables, peuvent la fois rclamer lgitimement le profit comme le fruit de leurs actifs et lobtenir en menaant, vritable hold-up , de redployer leurs actifs en interne ou en externe.

(site web
        lié)
Franais | English


Actualités   

SSFA: plus ici|more here

[Sminaire 16-17] Vendredi 24 mars Pierre Penét (Université de Genève) : "Rhetorical metrics: building securities regulation in the era of booms and ...: plus ici|more here

[Essais, entretiens et dbats] Essais, entretiens et dbats, 2, Automne, 2016 ...: plus ici|more here

[Cahiers de SSFA] Cahiers de la SSFA numro 4, Automne 2016 ...: plus ici|more here

[Webmestre]

[Fil rss]

[V. 0.93]

SSFA
Association Loi 1901
 
 


006.58

clics / mois.